Origines de la SmartSuisse

La Suisse possède un haut degré d'urbanisation, trois personnes sur quatre vivant en ville. Les villes et les fournisseurs font face à d'énormes défis politiques, sociaux, techniques et économiques:

  • Une forte croissance de la mobilité pour une infrastructure du transport qui se développe moins vite
  • Un approvisionnement en énergie pour une électrification croissante de la vie et un marché de l'énergie libéralisé
  • L'application de la stratégie énergétique 2050 et la réduction des émissions de CO2
  • Le vieillissement de la population
  • L'accroissement de la concurrence des villes entre elles
  • Des constructions plus denses et une augmentation de la population
  • La raréfaction des ressources
  • La progression de la numérisation et la nécessité de nouveaux réseaux sans fil
  • La convergence des réseaux et la multifonctionnalité des appareils
  • Une croissance exponentielle des données et le défi de les utiliser, de les sécuriser et de les réglementer intelligemment

Les technologies Smart City peuvent apporter une contribution déterminante à la résolution d'une majorité de ces problèmes, car l'apparition de l'Internet des objets (idO) laisse entrevoir des possibilités insoupçonnées, même dans le secteur public. L'idO peut équiper des objets de capteurs et transmettre en temps réel et par radio les données mesurées à des systèmes informatiques. Ce qui offre une meilleure base de décision et une gestion automatique des machines entre elles (M2M).

D'après l'Office fédéral de l'Énergie (BFE), une Smart City procure à ses habitants une qualité de vie maximale pour une consommation de ressources minimale. Il est possible de parvenir à ces objectifs grâce à une mise en relation intelligente des systèmes d'infrastructures (transport, énergie, communication) sur divers niveaux hiérarchiques (ville, quartier, bâtiment).

Tout le potentiel d'une Smart City ne se libère qu'après la création d'un réseau coopératif de relations entre l'administration communale, le citoyen, l'économie, la science et la politique. L'idée de la SmartSuisse est de monter une plateforme nationale B2B et d'encourager la coopération entre les intervenants

 

Conférenciers 2017

Ces experts ont présenté des exemples pratiques d'initiatives réussies de Smart City à la SmartSuisse 2017.
SmartAvenue
"Les plus grands défi sont de nature politique. Les changements sont vus d'un mauvais œil, que ce soit par les citoyens ou par les politiciens. Les citoyens les associent à du paternalisme et les politiciens craignent les prochaines élections." 
Dr. Carl Friedrich Eckhardt, Directeur du Centre de compétence BMW, Mobilité urbaine, BMW Group